France: les conditions de l’interpellation d’Adama Traoré peut-être à l’origine du décès

L’avocat de la famille d’Adama Traoré, un jeune Noir dont la mort après son interpellation le 19 juillet a provoqué de nombreuses violences, estime que les moyens utilisés par les gendarmes pour le maîtriser peuvent avoir provoqué son asphyxie et son décès, citant les déclarations de l’un d’eux.

Cette hypothèse n’a jamais été soulevée par le procureur, qui a eu connaissance de ce témoignage et auquel ont été remis les rapports d’autopsie, ce qui a provoqué la colère de la famille et des proches du jeune homme.

Sur le même sujet
Police et justice