Deux policières attaquées à la machette à Charleroi: l’Ocam évalue la situation

Charles Michel et Jan Jambon se sont exprimés sur Twitter.

Temps de lecture: 2 min

Deux policières ont été blessées à la machette samedi après-midi dans le centre de Charleroi par un individu criant « Allahu Akbar », a indiqué la police locale. Les faits se sont produits à proximité de l’hôtel de police de Charleroi. L’auteur de l’agression a été blessé par balle par la police.

Une des policières souffre de plaies profondes à hauteur du visage. Elle a été emmenée à l’hôpital de Charleroi. Sa collègue n’est que très légèrement touchée. L’auteur, lui, est dans un état grave. Il est également hospitalisé.

L’OCAM (Organe de coordination pour l’analyse de la menace) a indiqué samedi soir que le niveau de la menace (général et pour la police) restait actuellement à 3 sur une échelle de 4, a fait savoir le ministre de l’Intérieur, Jan Jambon, sur Twitter. La situation sera réévaluée, a-t-il précisé.

Les politiques montent au créneau

Les personnalités politiques ne se sont pas fait attendre pour réagir à l’événement. Le Ministre de la Sécurité et de l’Intérieur, Jan Jambon a communiqué via Twitter. Il informe que l’Ocam évalue la situation.

Charles Michel s’est également exprimé sur l’attaque via Twitter. Il reviendra en Belgique pour rencontrer dimanche les services de sécurité. Il reste en contact permanent avec son conseiller en sécurité et les services de police.

Le parquet est descendu sur les lieux. Un périmètre de sécurité a été dressé autour du boulevard Pierre Mayence.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une