Verviers: la bourgmestre visée par des menaces de mort

Muriel Targnion a dû rester confinée après avoir reçu un courrier avec de la poudre blanche.

Temps de lecture: 1 min

La bourgmestre de Verviers Muriel Targnion a dû rester confinée dans son bureau mercredi après-midi après avoir reçu vers 13h00 un courrier contenant une poudre suspecte, a-t-elle confirmé. L’alerte a finalement été levée vers 15h.

«  Pendant le temps de midi, ma secrétaire a ouvert une lettre anonyme contenant de la poudre blanche », a confié la bourgmestre. «  Elle m’a appelée et j’ai lu ce courrier ».

Des menaces de mort

Muriel Targnion le qualifie de «  plutôt d’extrême-droite ». «  Dans cette lettre, on critique notamment le fait que mon collège compte un échevin musulman et que je serais, je cite, ’responsable des Arabes présents à Verviers’. » «  On va te faire crever », conclut le courrier.

«  J’ai ensuite reposé la lettre. Mais de la poudre, sans doute mal scellée, s’en est échappée ». «  À mon avis, elle ne contient rien de dangereux ». Ni la bourgmestre ni les membres de son cabinet ne présentent de symptômes particuliers.

«  Nous avons immédiatement prévenu le chef de corps de la police qui a enclenché la procédure prévue dans ces cas-là », a poursuivi Muriel Targnion. L’hôtel de ville était totalement bouclé.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une