Orp-Jauche: le défi de randonneurs handicapés

Les uns sont des handicapés mentaux légers, les autres des adultes présentant une déficience intellectuelle sévère. Vivre ensemble un raid de 180 km en dix jours de marche sera un véritable défi humain, dans un dépassement de soi et un esprit de solidarité. Déjà, lors de marches d’entraînement, les uns ont appris à aller vers l’autre quand ils sont en difficulté. Pour les autres, il est des regards qui en disent plus long que n’importe quelle parole.

Le Dr Maurice Theunissen estime, en tout cas, que l’aventure est possible, en prenant toutes les sécurités nécessaires. Il est vrai que ce médecin du Centre de Hemptinne, un service résidentiel qui accueille 56 personnes adultes à Orp-Jauche, est aussi guide accompagnateur en montagne et a même créé l’association « Itinérances », avec la kiné Colette Hanin, pour organiser des séjours et des randonnées pour personnes handicapées.

L’an passé, souvenez-vous, il avait mis à contribution six membres du Centre de Hemptinne pour réaliser une « Transalpine », entre le lac Léman et Nice, afin de récolter des fonds, notamment pour du matériel de levage spécifique pour les piscines. Il espérait 60.000 euros, il en a récolté 56.000.

« On s’est fixé le même objectif pour la “Transvolcanique” que l’on projette du 9 au 20 septembre, sourit Maurice Theunissen. Sauf que, cette fois, ce sont des membres de notre centre qui vont marcher, en compagnie de membres de l’ASBL Notre Maison, à Jodoigne. Ensemble, nous allons traverser intégralement la chaîne des volcans d’Auvergne, avec un dénivelé positif total de 6.600 mètres, à raison de 7 à 8 heures de marche par jour. Nous serons suivis par deux véhicules afin de conduire dans les gîtes ceux qui rencontreraient une difficulté passagère. »

Le Dr Claude Bourton, administrateur bénévole à Notre Maison, a accepté le challenge sans hésitation : « Cela fait quelques années que nos deux institutions collaborent, notamment pour le nettoyage des véhicules dans le cadre du travail occupationnel. Ce raid va permettre de créer plus de solidarité entre nous. »

Se sentir utile

Il a déjà été décidé que le parrainage obtenu (1) sera divisé équitablement en deux. Le centre de Hemptinne utilisera l’argent récolté pour l’achat d’une nouvelle chaudière : « L’actuelle donne des signes de faiblesse depuis quelques mois et il faut compter de 80.000 à 100.000 euros pour en acquérir une nouvelle. »

Pour Notre Maison, c’est la rénovation de la cuisine centrale qui est espérée.

Alain, Anne-Catherine, Nicolas, Gwenolé, Jean-Christophe, Nicolas, Anne, Pierre et Sylviane vont donc apprendre à se surpasser. Ce raid sera également pour eux l’occasion de mieux comprendre les besoins réels de leur institution respective et de s’y impliquer. Et ce ne sera évidemment pas grave si l’un d’eux doit abandonner. L’important sera d’avoir essayé et de se sentir utile…

(1) Plus de renseignements sur le site internet www.transvolcanique.be. On pourra également y suivre la progression des randonneurs en direct.

Sur le même sujet
Jodoigne (Brabant wallon)