La patte de Wilmots plane toujours sur les Diables rouges

La première sélection du nouveau coach des Diables rouges Roberto Martinez était attendue avec impatience par tous les observateurs. Depuis son intronisation à la place de Marc Wilmots, suite à l’échec de l’Euro 2016 (la Belgique éliminée en quarts de finale par le pays de Galles), Martinez avait visité toute l’Europe, et visionné de nombreux candidats potentiels à l’équipe nationale afin de finaliser sa première sélection prévue pour le match amical contre l’Espagne (1er septembre à 20h45, au stade Roi Baudouin), et pour le match qualificatif pour la Coupe du monde 2018 contre Chypre (6 septembre à 20h45, à Nicosie).

Et malgré quelques retours quasiment attendus, le coach espagnol n’a pas vraiment lancé une grande révolution au sein de l’équipe nationale. Par rapport à l’équipe sélectionnée par Marc Wilmots pour l’Euro 2016, seuls le troisième gardien (Matz Sels en lieu et place de Jean-François Gillet) et un défenseur (Nicolas Lombaerts retrouve sa place par rapport à Jason Denayer, relégué chez les espoirs) sont différents. Martinez s’est également permis d’appeler un médian (Steven Defour) et deux attaquants en plus (Kevin Mirallas et Thorgan Hazard). La confirmation, donc, que le sélectionneur espagnol souhaite réaliser quelques tests lors des deux prochains matches internationaux.

> Cliquez ici pour voir la vidéo sur mobile.

Le groupe belge apparaît certes conséquent, si on en croit les observateurs, mais la base reste la même : la défense et le milieu de terrain semblent quasiment désignés d’avance alors que les solutions en attaque ne manquent pas. Ce sont justement les hommes de pointe qui risquent encore de faire les frais de ces tests : ils devront prouver leur valeur à l’entraînement, lors de la prochaine semaine, et lors du match amical contre l’Espagne, lors duquel l’équipe risque de subir de nombreuses modifications, notamment au niveau de la position des joueurs à l’avant.

« Ces joueurs ont mené la Belgique tout en haut du ranking mondial FIFA, me semble-il », confirme le sélectionneur, confiant en ce groupe. Même si les rappels de Steven Defour et de Kevin Mirallas ont posé question lors de la conférence de presse. « J’ai vu Steven Defour à l’œuvre dans un contexte difficile contre Liverpool à Burnley, et il a fait un match fantastique. Je l’ai retenu pour ses qualités, mais aussi pour sa mentalité qui correspond exactement à celle que je veux voir tous mes joueurs afficher. Qu’ils prennent exemple sur lui. Concernant Mirallas, on a dit que j’étais en froid avec lui à Everton, mais aucun joueur de ce format n’accepte facilement de ne pas jouer. Or il n’avait pas ou plus le niveau que j’exigeais et c’était donc son cas. Mais maintenant et depuis le début de la saison, il l’a, et repart donc à zéro, comme d’ailleurs tous les autres. » Aux Diables de prendre leur chance désormais avec ce nouveau sélectionneur.

> La sélection de Roberto Martinez :

Gardiens : Courtois, Mignolet, Sels.

Défenseurs : Alderweireld, Vertonghen, Lombaerts, Vermaelen, J. Lukaku, Meunier, Kabasele.

Milieux : Witsel, Nainggolan, Dembélé, Fellaini, De Bruyne, Defour.

Attaquants : E. Hazard, Mertens, R. Lukaku, Benteke, Origi, Batshuayi, Mirallas, T. Hazard, Carrasco.

> La sélection de Marc Wilmots à l’Euro 2016 :

Gardiens : Courtois, Mignolet, JF Gillet.

Défenseurs : Alderweireld, Vertonghen, Denayer, Vermaelen, J. Lukaku, Meunier, Kabasele, Ciman.

Milieux : Witsel, Nainggolan, Dembélé, Fellaini, De Bruyne.

Attaquants : E. Hazard, Mertens, R. Lukaku, Benteke, Origi, Batshuayi, Carrasco.