Voici comment empêcher WhatsApp de partager votre numéro avec Facebook

Une grande première en 4 ans. Le service de messagerie mobile Whatsapp a adapté ce jeudi ses conditions d’utilisation. Les données d’un milliard d’utilisateurs sont concernées par cette nouvelle politique de confidentialité qui détaille la manière dont WhatsApp va se coordonner avec Facebook. Le réseau social a en effet acquis le service de messagerie instantané à l’automne 2014. Publicité, communication avec les entreprises… : voici concrètement, ce que vont changer ces nouvelles conditions pour les utilisateurs.

1.

Facebook disposera de votre numéro de téléphone

Les nouvelles règles soulignent que WhatsApp fait donc partie de Facebook et qu’il a le droit de partager les informations concernant ses utilisateurs avec le réseau social américain.

Une manière d’« améliorer vos expériences avec les produits et publicités Facebook », avance le service de messagerie. Le numéro de téléphone de l’utilisateur ainsi que des informations sur la fréquence d’utilisation de la messagerie, pourront être livrés à Facebook, dans l’optique de « lutter contre les spams ». WhatsApp précise toutefois que les messages sont chiffrés de bout en bout, ce qui signifie que théoriquement, personne ne peut accéder au contenu.

Il existe toutefois deux manières de s’opposer à ce que le service de messagerie transfère vos données à Facebook. Voici comment procéder :

– Si vous n’avez pas encore accepté les conditions : au lancement de l’application, il vous sera demandé de donner votre consentement à ces nouvelles conditions d’utilisation. Cliquez sur « lire » pour afficher les conditions en intégralité puis décochez la case qui s’affiche en bas de l’écran pour vous opposer au transfert de certaines de vos données à Facebook.

– Si vous avez déjà accepté les conditions : vous avez désormais 30 jours supplémentaires pour faire vous rétracter en vous rendant dans les paramètres de WhatsApp (menu « Compte ») puis décocher « Partager infos compte ».

2.

Les entreprises vont pouvoir vous envoyer des messages

Les nouvelles conditions ouvrent en outre la voie à une communication rapprochée entre les utilisateurs de WhatsApp et les entreprises. Après une phase de test, ces dernières pourraient à l’avenir envoyer des messages via la messagerie à leurs clients. Un site d’e-commerce qui souhaite informer un client sur la livraison de sa commande, une compagnie aérienne qui veut avertir un voyageur du retard de son vol… Si l’on ne sait pas encore quelle forme prendra ces messages (ils pourraient s’immiscer entre deux conversations privées), WhatsApp assure que cela ne veut pas dire que la messagerie diffusera des publicités.

Depuis son rachat, l’application gratuite ne rapportait rien à Facebook. En monnayant aux entreprises l’accès à son milliard d’utilisateurs, le réseau social espère ainsi un retour sur investissement.

Sur le même sujet
Économie et finances