Prison ferme pour trois Canadiens coupables de «terrorisme»

Trois Canadiens, dont deux frères jumeaux, qui voulaient rejoindre le groupe Etat islamique (EI) en Syrie, ont été condamnés vendredi à Ottawa à des peines de prison ferme après avoir plaidé coupable à des accusations de «terrorisme», a annoncé le ministère public.

Les frères Ashton et Carlos Larmond, tous deux âgés de 25 ans, ont respectivement écopé de peines d’emprisonnement de 17 et 7 ans. Leur complice, Suliman Idris Mohamed, 23 ans, a aussi été condamné à sept ans de prison. Lors du procès, le procureur Douglas Curliss a décrit Ashton Larmond comme «l’organisateur et le cerveau» d’un complot extrémiste dont la teneur n’a pas été révélée.