Canal+: le nouveau Petit Journal d’Eldin touche le fond

C’était l’événement télévisuel de ce lundi. Tous les regards étaient braqués sur la nouvelle version du « Petit Journal ». Pour rappel, Canal+ n’a conservé que le nom qui lui appartient légalement. Tout le reste a migré sur le groupe TF1. On y retrouvera Yann Barthès et sa bande lundi prochain. Désormais, sur le coup de 20h35, c’est Cyrille Eldin qui présente ce rendez-vous devenu culte.

Debout, histoire de montrer la cassure avec son prédécesseur, il se lance dans un discours à la François Hollande : « Moi, présentateur du Petit Journal. J’inverserais la tendance des audiences de Canal+. Enfin, si j’ai du bol. […] J’aimerais dire du mal de mon prédécesseur (il n’a pas hésité à le faire dans la presse NDLR.) mais il a un bilan plutôt positif. Mais, ça va, on va y arriver. »

Pas vraiment.

Une connivence dérangeante

Pendant quinze longues minutes, on assiste à ce qu’il y a de pire dans le « Eldin Show ». Il prend le pari d’afficher sa connivence avec les politiques (Emmanuel Macron en tête) et espère que cela fera rire. C’est surtout dérangeant. On n’apprend rien, si ce n’est que tous les futurs candidats, de gauche comme de droite, sont indifférents – quand ce n’est pas moqueurs - à l’égard d’un rendez-vous qui avait dénoncé tant de fois leurs travers qu’ils avaient pris l’habitude de le boycotter.

Inutile, le nouveau « Petit Journal » touche le fond de la piscine avec une parodie de la chanson d’Isabelle Adjani sur le thème du burkini qui n’a fait qu’entériner notre malaise déjà profond.

Voir la vidéo du teasing de la nouvelle version du « Petit Journal » sur mobile