Pays-Bas: arrestation d’une femme qui prévoyait un attentat à Efteling

Elle communiquait avec plusieurs autres sympathisantes de Daesh.

Temps de lecture: 2 min

La police néerlandaise a arrêté en juin une femme dans la commune de Werkendam, rapporte le journal néerlandais De Stem. Cette sympathisante de Daesh aurait planifié un attentat au parc d’attractions Efteling avec d’autres personnes.

La jeune femme de 25 ans voulait se rendre en Syrie pour épouser un combattant de Daesh. La police a retrouvé des messages importants dans son téléphone portable. Il y est question de combattants de Daesh en route pour les Pays-Bas et la Belgique afin de commettre des attentats.

Elle communiquait avec plusieurs autres sympathisantes

La jeune femme discutait également avec d’autres femmes originaires de Belgique et de Scandinavie de la possibilité de viser Efteling : « Les Pays-Bas doivent recevoir un cadeau comme celui de nos frères à Paris et à Bruxelles ». Les policiers en ont conclu que le parc d’attractions était une cible.

L’une des interlocutrices, une Belge qui a également voulu se rendre en Syrie, a notamment expliqué que des combattants de Daesh prévoyaient dans les jours à suivre un attentat à Bruxelles. Deux mois après le 22 mars 2016, cette information allait prendre toute son importance.

Des mesures de sécurité supplémentaires

Le ministère public à Breda, qui a mené l’enquête aux Pays-Bas, a demandé l’arrestation de la jeune femme originaire de Werkendam, pour « participation à une organisation ayant pour but de mener des attentats terroristes ».

Le ministère public ne veut pas confirmer que le parc d’attractions était une cible sérieuse et grave. Des mesures de sécurité supplémentaires ont été décidées dans et autour d’Efteling.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une