Des nouvelles règles pour les «supervélos» électriques

Un vélo sur quatre vendus en Belgique est un vélo électrique. Dans le lot, certains sont ce qu’on appelle des « speedelec », des vélos puissants capables de rouler à plus de 25 km/h même sans pédaler. Des véritables mobylettes en réalité.

Celles-ci seront, à partir du 1er octobre, soumises à de nouvelles règles. Le casque (de vélo couvrant la nuque et les tempes ou de motocyclette) sera obligatoire. Le conducteur du vélo devra être porteur d’un permis de conduire AM (cyclomoteur) ou B (voiture). Il devra assurer son véhicule en responsabilité civile et le faire immatriculer à la DIV.

Ces supervélos ne peuvent par ailleurs pas emprunter de SUL, « sens unique limité » (sauf panneau additionnel), ne peuvent pas transporter d’enfant ni tirer une remorque.