«Retourne au Maroc!»: vif incident à la Chambre

En plein débat sur Caterpillar, le député fédéral Luk Van Biesen (VLD) est accusé d’avoir lancé une remarque raciste à l’adresse de Meryame Kitir (SP.A).

Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

Au plus fort du débat ayant trait à Caterpillar à la Chambre, le député fédéral Luk Van Biesen (VLD) a-t-il lancé à l’adresse Meryame Kitir (SP.A) : « Si tu n’es pas contente, retourne au Maroc » ?, cela alors que la socialiste flamande, s’exprimant à la tribune, stigmatisait l’absence de réaction, estime-t-elle, de la part du gouvernement fédéral.

Plusieurs collègues à la Chambre soutiennent que le libéral flamand a eu ce propos. En tout cas, l’indignation a gagné l’hémicycle.

Dans les couloirs au parlement, Luk Van Biesen expliquait à qui veut l’entendre cet après-midi : « Mais non, je n’ai jamais dit ça, ceux qui me connaissent savent que je ne pense pas des choses comme celles-là. J’ai dit que les travailleurs de Caterpillar sont parmi les plus productifs, quelle que soit leur origine, et qu’ils retrouveront du travail, rien de plus ». Luc Van Biesen a tenu, ensuite, le même langage en séance plénière. En tout état de cause, le député libéral a souhaité « présenter ses excuses  » si d’aucuns ont pu penser que…

L’incident est clos ?

«Nous déplorons cet incident. Ceci ne peut (se produire), jamais, nulle part. Il est bon que Van Biesen se soit excusé», ont commenté les chefs de file libéraux. Gwendolyn Rutten a précisé qu’elle convoquera le député afin qu’il vienne s’expliquer à propos de cet incident.

De son côté Meryame Kitir ne compte pas en rester là. «Je trouve que ce qu’il a dit est très grave». La cheffe de groupe socialiste flamande entend examiner avec le président de la Chambre Siegfried Bracke quelles suites il convient de donner à cette affaire.

 

À lire aussi L’idée de Charles Michel avec des actions judiciaires contre Caterpillar? Chiche!
Chargement
Le fil info
Tous

En direct

Le direct

    Sur le même sujet La UneLe fil info

    Allez au-delà de l'actualité

    Découvrez tous les changements

    Découvrir

    À la Une