Bracke s’explique après le dérapage raciste à la Chambre

En plein débat sur Caterpillar, le député fédéral Luk Van Biesen (VLD) est accusé d’avoir lancé une remarque raciste à l’adresse de Meryame Kitir (SP.A).

Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

Au plus fort du débat ayant trait à Caterpillar à la Chambre, le député fédéral Luk Van Biesen (VLD) a-t-il lancé à l’adresse Meryame Kitir (SP.A) : « Si tu n’es pas contente, retourne au Maroc  » ? Plusieurs collègues à la Chambre soutiennent que le libéral flamand a eu ce propos. En tout cas, l’indignation a gagné l’hémicycle.

► Lire aussi : « Retourne au Maroc ! » : vif incident à la Chambre

Interrogé par nos soins, le président de la Chambre revient sur l’incident cet après-midi en séance plénière : « Personnellement, je n’ai pas entendu les propos qui sont incriminés, et qui seraient ceux de Luk Van Biesen. Ni notre greffière, ni notre greffier adjoint n’ont entendu, eux non plus. Même chose au service des annales du parlement, que j’ai sollicité : ils ont réécouté la bande audio de la séance, et rien de tel n’apparaît. Dans ces conditions, pour moi, l’incident est clos. Mais bien entendu, je suis intervenu en séance cet après-midi, après que M. Calvo (Groen) eut expliqué devant tout le monde que M. Van Biesen avait tenu ce propos à caractère raciste. J’ai dit alors que si c’était vrai, c’était indécent, et j’ai demandé à la personne concernée de s’excuser dans ce cas. Ce que M. Van Biesen a fait, vous l’aurez constaté, soutenant cependant qu’il a été mal compris. J’en resterai là, je vous ai expliqué pourquoi. Je dois dire encore que j’ai eu des versions totalement différentes de la part de deux députés flamands, qui ne sont pas des élus VLD : un premier m’a assuré avoir entendu quelque chose de scandaleux, un autre expliquant en revanche que l’on accusait M. Van Biesen à tort… Je conclus : je connais M. Van Biesen, je peux assurer que tenir des propos racistes, ce n’est pas son style, ce n’est pas son opinion ».

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une