Anak Verhoeven, vice-championne du monde d’escalade, devient N.1 mondiale

Anak Verhoeven est devenue vice-championne du monde d’escalade dans l’épreuve du « lead » (difficulté), samedi soir à Paris, ce qui lui permet aussi de devenir la nouvelle numéro 1 mondiale.

Originaire de Schriek (Heist-op-den-Berg) et âgée de 20 ans, Anak Verhoeven, 2e de la Coupe du monde, a été la seule à rejoindre le sommet en compagnie de la Slovène Janja Garnbret (N.3). Mais comme cette dernière avait remporté la demi-finale vendredi où notre représentante avait terminé 4e (peinant légèrement « clippant » une dégaine), c’est Janja Garnbret, 17 ans, leader de la Coupe du monde qui décroche le titre.

« Anak a démontré toute l’étendue de son talent en enchaînant une voie de manière parfaite dans un style qui la caractérise : en douceur, puissance et avec précision. Tout, dans son escalade, était parfaitement calculé jusqu’au dernier mouvement », a commenté le club alpin belge.

Anak Verhoeven avait été sacrée championne du monde juniores en 2015. Elle a réussi trois podiums cette saison en Coupe du monde chez les seniors, dont une victoire à Arco en Italie le 26 août.

Il faut remonter au début des années 2000 pour retrouver une grimpeuse numéro 1 mondiale, avec la Bruxelloise Muriel Sarkany, championne du monde en 2003, en difficulté aussi, et quatre fois vice-championne du monde.

L’escalade va intégrer le programme olympique en 2020 à Tokyo.