Les 5 choses à savoir sur le débat historique entre Clinton et Trump

1) Vers un record d’audience

Le premier débat entre Hillary Clinton et son grand rival Donald Trump sera certainement le débat présidentiel le plus regardé de l’Histoire, avec près de 100 millions de téléspectateurs attendus. L’actuel record d’audience est détenu par Jimmy Carter et Donald Reagan, en 1980, avec plus de 80 millions de personnes atteintes. Le candidat républicain avait dominé ce débat, où il n’avait pas manqué de faire un « face caméra » et de s’adresser directement aux électeurs américains.

Voir la vidéo du « face caméra » sur mobile

En 2012, le débat opposant Barack Obama et Mitt Romney avait quant à lui attiré un peu plus de 67 millions de téléspectateurs.

2) Comment va se dérouler le débat

Le débat se déroulera sur le campus de l’université Hofstra (Long Island), à environ 45 minutes de New York. Il sera partagé en six parties d’un quart d’heure chacune, ce qui représente une durée totale de 90 minutes. Interrogés sur trois grands thèmes (la situation actuelle des USA et son avenir, l’économie et la prospérité, la sécurité nationale et le terrorisme), les deux candidats auront deux minutes pour répondre à une question du présentateur. Ils pourront ensuite se répondre – se clasher ? – mutuellement.

3) Qui va modérer le débat

C’est le journaliste afro-américain Lester Holt qui animera ce premier débat. Âgé de 57 ans, il officie actuellement sur la chaîne d’information NBC en tant que présentateur. Il aura la lourde tâche de faire respecter le temps de parole aux candidats, mais aussi de vérifier la véracité des propos tenus. Une mission qui déplaît fortement au magnat de l’immobilier, qui avait récemment exigé que les débats se déroulent sans modérateur. Rappelons qu’en juin dernier, lors d’une interview, Lester Holt avait contesté certaines affirmations factuelles de Trump.

► A lire : Comment Trump veut révolutionner une tradition

4) Comment les candidats se sont préparés

Depuis le début, les deux candidats opèrent une stratégie différente dans leur campagne électorale. Et ça ne fera pas exception lors du débat. Fidèle à lui-même, Donald Trump aurait dressé, pour l’occasion, une liste de « punchlines » à lancer à Hillary Clinton, alors que la démocrate se serait préparée bien différemment, révisant dans les moindres détails les grands dossiers de la campagne. D’ailleurs, pour l’occasion, tous les coups seront permis. Selon une rumeur, le camp républicain aurait demandé à une ancienne maîtresse de Bill Clinton de venir au débat…

L’information a depuis été démentie par la directrice de campagne de Donald Trump, qui dénonce « une manipulation » de la campagne Clinton. De son côté, le républicain a déjà fait monter la sauce sur son compte Twitter.

5) Comment suivre le débat depuis la Belgique

Décalage horaire oblige, le duel télévisé aura lieu entre 3h et 4h30 du matin (soit à 21h à New York), dans la nuit de lundi à mardi, en Belgique. Il faudra donc veiller tard si vous ne voulez rien rater de ce combat déjà annoncé comme étant historique. Pour ce faire, plusieurs moyens seront à disposition.

► Les réseaux sociaux

En collaboration avec Bloomberg, un flux en streaming sera proposé par Twitter. De son côté, France 24 diffusera l’émission traduite en direct sur son site internet, sur Facebook et sur sa chaîne YouTube.

Le Soir suivra lui aussi le débat en direct, via le live de BFMTV (également traduit) et les tweets de notre correspondant à New York, Maurin Picard (suivre sur mobile le débat en direct commenté).

► La télévision

Outre BFMTV, iTélé, LCI ou encore la VRT côté belge diffuseront l’émission sur leur chaîne d’information.