Accueil

Lampiris: «Le classement de Greenpeace nous insulte»

Le fournisseur, qui vient d’être racheté par Total, n’est pas content du nouveau classement « vert » de l’ONG. Mais alors pas content du tout.

Chef du service Enquêtes Temps de lecture: 1 min

Greenpeace n’a pas été tendre avec Lampiris. Dans son nouveau classement des fournisseurs d’électricité les plus verts, l’ONG sanctionne la société installée à Liège d’un 8 sur 20, contre un 14 dans le dernier classement. En cause : le rachat de la société par Total, qui n’est pas au goût de Greenpeace (l’ONG reproche à Total ses activités dans le gaz de schiste).

Contacté par Le Soir, le porte-parole de Lampiris n’est pas plus tendre envers Greenpeace. « On se sent vraiment insulté par ce classement. Manifestement, c’est une posture politique et philosophique de Greenpeace. Par le passé, on a toujours été bien considéré par l’ONG sur nos engagements. Puis du jour au lendemain, tout change. Leur système est fallacieux, il trompe le consommateur final. Car rien n’a changé dans les produits que nous proposons, ni dans nos sources d’approvisionnement en électricité. Au contraire, on continue à investir et à signer des accords avec des producteurs renouvelables. Greenpeace se trompe de cible », conclut Olivier Lechien.

C’est dit.

À lire aussi EDITO | Lampiris vend son âme À lire aussi Rachat par Total: la désillusion des clients de Lampiris

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une