Manifestation nationale: entre 45.000 et 70.000 personnes (vidéo)

Les manifestants se sont dispersés peu après leur arrivée à la gare du midi vers 14h15.

Temps de lecture: 4 min

Une nouvelle manifestation nationale a été organisée ce jeudi à Bruxelles. Les manifestants ont envahi jeudi matin le boulevard Botanique à Bruxelles, d’où le cortège est parti vers 11h45 pour rejoindre la gare du Midi. Selon la police, ils étaient 45.000 tandis que les syndicats avancent le nombre de 70.000 manifestants. À l’heure arrivée à la gare du midi vers 14h15, les manifestants se sont dispersés soit pour aller boire un verre, soit pour rentrer chez eux.

Si ce n’est les incidents provoqués par un groupe d’anarchistes, la manifestation s’est déroulée sans problème. Tout était organisé pour qu’il ne puisse pas y avoir d’attroupements, ce qui a ravi le commissaire Vandersmissen.

Voir la vidéo sur mobile

Les syndicats n’écartent pas la possibilité d’une grève

« Ce gouvernement est le plus antisocial de ces 30 dernières années », a lancé jeudi le président de la FGTB Rudy De Leeuw, devant les manifestants rassemblés boulevard du Jardin Botanique à Bruxelles, à l’occasion de la manifestation nationale organisée par le front commun syndical. Marc Goblet a pour sa part menacé d’un durcissement prochain des actions si les propositions des syndicats n’étaient pas entendues.

De son côté, le secrétaire général Marc Goblet a prononcé son premier discours depuis son retour aux affaires après un arrêt maladie. « Je lance un appel très clair à l’égard du gouvernement et du patronat : veulent-ils encore de la concertation ? Si c’est oui, ils doivent entendre nos alternatives. S’ils disent non, nous n’aurons pas d’autres moyens que de nous mobiliser et de renforcer nos actions. Le 7 octobre, des actions seront menées dans de nombreuses entreprises. Ensuite, nous analyserons en front commun la déclaration gouvernementale du 11 octobre. La possibilité de mener une grève générale est ouverte. Il nous faudra des actions plus dures pour faire en sorte que le gouvernement arrête de manquer de respect à l’égard des travailleurs. »

Les partis de l’opposition présents

Des élus des partis d’opposition PS, SP.A, PTB ou encore Ecolo étaient présents. « Nous nous montrons solidaires des travailleurs et des allocataires sociaux », a déclaré le député socialiste Ahmed Laaouej qui appelle le gouvernement à « arrêter la machine ». « Le déficit budgétaire constaté est une combinaison entre une mauvaise gestion et un aveuglement idéologique du gouvernement », a-t-il relevé.

« Il y a de l’argent en Belgique », a de son côté affirmé le député PTB Raoul Hedebouw. « Mais il est temps d’aller le chercher là où il se trouve, c’est-à-dire chez les riches et les patrons. »

Pour Ecolo, « ce gouvernement met gravement notre avenir en danger : diminution de revenus, jobs au rabais, budget en carton, ambition zéro pour le climat et l’environnement ».

Le SP.A a pour sa part dénoncé « les mesures injustes du gouvernement ».

Voici le point sur les perturbations.

La SNCB

Les trains fonctionnent normalement ce jeudi, a affirmé la SNCB.

Certains accès aux gares ont été néanmoins limités. Tous les accès à la gare centrale ont été rouverts vers 14h20.

La Stib

La Stib s’attend à de fortes perturbations ce jeudi. Ce matin, une quinzaine de lignes sont exploitables :

–  Métro  : seulement la ligne 1, avec une fréquence toutes les 10 minutes environ. La ligne 5 du métro a été mise en service vers 12h30.

–  Trams  : 3, 4, 7, 51, 82, 92 et 94.

–  Bus  : 15, 21, 29, 34, 46, 71, 78, 87, 95. Une navette bus roule également entre Simonis et De Brouckère (via Rogier).

Les lignes de bus traversant le parcours de la manifestation seront limitées et/ou déviées. Les voyageurs pourront rester informés via le compte Twitter et le site internet de la Stib.

Les stations Porte de Hal et Lemonnier ont par ailleurs été fermées vers 13h30.

Les Tec

Environ 82 % des voyages sont assurés en Brabant wallon et à Namur, les provinces les moins touchées par le mouvement syndical, contre 49 % dans la zone Liège-Verviers et 44 % à Mons. Les services de la société de transport public De Lijn en Flandre sont eux aussi touchés. Tous les bus circulent par contre à Eupen et près de 80 % en province de Luxembourg.

À Charleroi, moins d’un bus sur quatre circule à Jumet, Genson et Anderlues, contre 55 % à Nalinnes. Le trafic est également fortement perturbé dans le Hainaut, avec un bus sur cinq dans la région du Centre mais près de 80 % des services sont assurées dans le Hainaut occidental.

La société wallonne de transports invite les voyageurs à consulter son site internet.

Voir la carte sur mobile

Le centre de Bruxelles fermé

La totalité du parcours de la manifestation a été fermé avant le début de la manifestation et les rues ont rouvert petit à petit. Le boulevard du midi, point d’arrivée, a rouvert vers 14h30.

Suivre notre direct sur mobile.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une