Une opération d’envergure menée à Flagey

Bancs en rade, abribus cassés ou encore odeurs d’urine, la place Flagey a parfois du mal à conserver son rang, celui d’une place conviviale cernée d’un bâti des plus intéressants. Un crève-cœur doublé d’un casse-tête pour la commune qui n’a pas la main sur l’ensemble des paramètres sachant que le lieu est sous la responsabilité de la Région.

Durant le mois de septembre, Ixelles a mené une opération d’envergure alliant les services de police, de prévention et de propreté. Jets de mégots et autres détritus, tapage nocturne, port d’arme ou détention de stupéfiants, les P-V ont volé bas durant toute cette période. « Plusieurs auteurs de tags ont pu être identifiés et reliés à d’autres tags figurant déjà dans la tagothèque de la police », indique la bourgmestre d’Ixelles, Dominique Dufourny (MR).

Parallèlement, une action a été menée envers les sans-abri qui squattaient les porches de l’école d’architecture La Cambre Horta. Appel a été fait à la cellule Herscham, la « police de la rue », spécialisée dans la problématique des SDF (Le Soir du 16 août). « Le but n’est évidemment pas de les chasser manu militari, mais d’entrer en dialogue en vue de trouver des solutions avec eux, que ce soit pour du logement, une aide administrative ou même d’un point de vue médical. Il y a eu des avancées, mais il est évident que d’autres personnes pourraient débarquer et nous devons donc poursuivre le travail, poursuit l’élue libérale. On maintient donc la pression. »

Toujours au rayon sécurité, la bourgmestre souhaiterait augmenter la présence policière. « J’ai sollicité le chef de zone car je souhaiterais qu’il y ait deux agents en permanence sur la place. Surtout, bien sûr, lorsqu’il fait beau. »

Mais on l’a dit, l’acteur clé de ce dossier, c’est la Région. Plusieurs rencontres ont été programmées depuis le printemps dernier avec le ministre des Travaux publics Pascal Smet (SP.A). « Nous avons à cette occasion relevé une série de manquements. Une nouvelle réunion est programmée en novembre prochain, à charge pour la Région de revenir avec des propositions, annonce Dominique Dufourny. Lorsqu’il fait beau, notamment, la place attire beaucoup de monde, son succès est donc bien réel. Nous en sommes les premiers ravis mais il faut aussi trouver une solution pour renforcer la propreté et le respect du mobilier urbain. »

Un tiers opérateur

La balle est donc dans le camp régional. « Qui finit toujours par réagir mais après un certain temps. On pourrait donc imaginer que la Région passe une convention avec un tiers opérateur que nous pourrions solliciter en direct, afin que cela soit beaucoup plus réactif, que ce soit pour les tags, les fontaines ou le mobilier urbain. Une piste que Pascal Smet va étudier. C’est plus que nécessaire pour préserver la qualité de la place, même chose pour les arrêts de la Stib. Nous souhaitons qu’il y ait une dynamique commune/Région pour préserver ce cadre exceptionnel. » Une réflexion est également en cours concernant l’éclairage. « Qui doit être amélioré sans pour autant importuner les riverains. »

Du 20 au 30 septembre, Flagey a également bénéficié d’une opération de nettoyage conjointe Ixelles/Région. Il y a quelques jours la secrétaire d’Etat Fadila Laanan (PS) annonçait dans le cadre de la sixième réforme de l’Etat que des agents seront envoyés en renfort dans les communes pour venir à bout des points noirs. « Nous avons obtenu de doubler les fréquences de passage à Flagey, mais aussi chaussée d’Ixelles, souligne l’échevine de la propreté Viviane Teitelbaum (MR), qui regrette toutefois que sa demande concernant le nettoiement en horaires décalés, notamment le week-end, n’ait pas abouti. Alors que je le demande depuis longtemps. »

A deux pavés de là, la place Saint-Croix est, elle, du ressort communal. « La semaine dernière, nous avons rencontré les patrons des établissements horeca, reprend la bourgmestre. Ils sont d’accord pour collaborer en assurant le nettoyage de la place au niveau de leurs terrasses. L’idée est encore une fois de dire : travaillons ensemble pour que la place soit propre dès le petit matin. »