Un chaton sauvé de la noyade après avoir été jeté dans les toilettes

L’histoire fait beaucoup de bruit en France. Une portée de chatons âgés d’à peine un mois, a été jetée dans les toilettes d’un immeuble du centre-ville de Nice ce vendredi dernier. Alertés par des miaulements intempestifs venant des canalisations, plusieurs riverains ont appelé les pompiers aux alentours de minuit. « Avec la lumière de mon téléphone, on a pu voir les chatons coincés sous la plaque d’égout avec l’eau qui coulait. On les entendait crier, c’était horrible », a confié une voisine aux journalistes de Nice Matin.

Malgré l’intervention rapide des pompiers, seul un chaton a pu être sauvé de la noyade. Baptisé Naïade, le petit chat a été libéré in extremis. L’association « Justice pour les Animaux » a indiqué que le chaton était en bonne santé et qu’elle allait porter plainte pour acte de cruauté envers les animaux. « On a pu, par miracle, sauver un pauvre chat. On a réussi a en repêcher un deuxième chat un peu après, mais il était trop tard, il était malheureusement décédé. On espère juste qu’il n’y en avait pas d’autres mais j’en doute… » a expliqué aux journalistes de Nice Matin un membre d’une association spécialisée dans la défense des animaux présent sur les lieux.

Une tournure politique

L’histoire, partagée de nombreuses fois sur les réseaux sociaux inquiète les Français et attire l’attention sur le problème des ventes des animaux via des sites Web. Invitée sur une chaîne radio française, Chantal Fontanesi, la présidente de l’association « Justice pour les Animaux » aimerait interdire la vente d’animaux sur le site leboncoin.fr (un site regroupant des milliers de petites annonces très réputé en France). « C’est scandaleux que des animaux soient vendus sur Le Bon Coin. L’animal est un être vivant et sensible, on ne peut pas les prendre et les échanger comme un ballon ou une chaise  », expliquait la présidente sur les antennes de RMC.