Expertise perdue et retrouvée

Lorsqu’au milieu des années 80 Léo Tindemans présenta un important document de synthèse sur la politique africaine de la Belgique, la démarche fut interprétée comme un tournant : l’ancienne puissance coloniale préconisait la diversification de ses relations, l’ouverture vers d’autres régions du monde et minimisait les liens économiques entre la Belgique et le Zaïre de [...]