Virus sur Facebook: les smartphones également touchés

Un virus a contaminé plusieurs dizaines de milliers d’ordinateurs à travers l’Europe en utilisant Facebook comme canal de diffusion. Le malware utilise l’identité de ses victimes pour partager des vidéos portant le prénom de l’interlocuteur et utilisant sa photo sans son autorisation. Il en réalité vers un site web fictif sur lequel l’internaute est invité à installer une extension pour son navigateur, qui lui permettra de visionner la vidéo.

Des données très probablement réexploitées

Mais en plus des ordinateurs, les mobiles sont également touchés. “Compte tenu du fait que le lien s’ouvre également dans un navigateur sur mobile, et que l’add-on peut aussi être installé sur un smartphone, les propriétaires de smartphones ont également été affectés” explique Caroline Breure, Communication Manager Benelux chez Kaspersky. Si vous pensiez être à l’abri sur votre mobile, sachez donc qu’il vous faudra également modifier tous vos mots de passe si vous avez ouvert le lien dans le navigateur de votre smartphone…

S’il existe plusieurs possibilités, pour David Emm, cela ne fait aucun doute, les données récoltées par le malware seront probablement revendues sur le marché noir, ou exploitées partiellement par les pirates. Soit par paquets, soit par catégories. Les données bancaires seront probablement les premières exploitées, si tant est que les pirates savent comment s’en servir… “Cela dépend du type de données qu’ils ont collecté et des volumes qu’ils sont parvenus à capturer…” précise le chercheur en sécurité informatique.

Sur le même sujet
Sécurité