Acrylamide dans la nourriture: la Belgique demande plus de sévérité

La Commission européenne a déposé un projet de réglementation pour abaisser les taux de cette substance chimique potentiellement cancérigène dans les aliments. La Belgique veut un texte plus contraignant pour l’industrie agroalimentaire.

Journaliste au service Economie Temps de lecture: 1 min

A lire sur Le Soir+

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une