Liège: un projet de Roua Shopping Center 2.0

Avec ses 14.000 m² de surfaces commerciales et ses parkings qui ne désemplissent pas, le Roua Shopping Center est un vrai succès qui a poussé Christian et Alain Binet à plancher sur un autre projet. « À l’arrière du Roua Shopping Center et jusqu’à l’autoroute, il y a huit hectares de terrain », explique Christian Binet, administrateur délégué de BMB. S’il y a deux ans, ils envisageaient un temple du sport moteur, ils ont changé d’avis. « Notre idée est d’en faire un Roua Shopping Center 2.0. Un espace qui allierait du commerce et des bureaux ». Imaginé par l’architecte Stéphane Jourdain, à qui on doit le renouveau de Seraing, le projet est plus qu’ambitieux.

27.000 m² de nouvelles surfaces commerciales

Six nouveaux bâtiments de tailles variables seraient construits. Le plus grand de ces bâtiments, le « shopping mall » ferait 21.000 m² répartis sur 3 niveaux avec, au rez-de-chaussée, 200 places de parking. Le recouvrement sera ultramoderne avec une couverture faite de métal et de verre. Deux verrières, véritables puits de lumières, seraient aménagées au centre du bâtiment. Les cinq autres bâtiments feraient entre 800 et 2.000 m². À chaque fois des places de parking extérieures seront également prévues. « Une dizaine d’enseignes sont déjà intéressées dont 80 % qui ne sont pas encore implantées en Belgique ».

Au fond du terrain, le long de l’autoroute, le projet prévoit la construction de trois tours de bureaux. D’une hauteur de rez-de-chaussée plus six étages, elles proposeraient chacune 7.000 m² d'espace de travail. Un parking en silo sur quatre niveaux et végétalisé serait également construit et réservés aux 1.000 employés qui devraient y travailler. Quant aux abords, l’architecte a veillé à offrir un cadre arboré aux travailleurs.

Avec Ikea, le Shopping Hognoul et le Roua Shopping Center, la circulation sur la N3 est déjà régulièrement problématique.

La réalisation éventuelle du Roua Shopping Center 2.0 n’arrangerait pas les choses. Mais une voirie de liaisons entre ces quatre complexes pourrait apporter une solution. « Nous avions déjà proposé de réaliser une voirie qui relierait le rond-point de la Chaudronnerie et le site Ikea », poursuit Christian Binet. Le conseil communal nous l’avait refusée parce que trop en ligne droite ». Des remarques dont a tenu compte Stéphane Jourdain puisque cette liaison sillonnerait les deux Roua Shopping Center, avant de rejoindre le site Ikea. Cette liaison permettrait un maillage entre les quatre complexes et l’ensemble deviendrait dès lors l’un des plus grands complexes commerciaux de Wallonie.

Tout ça ne se fera évidemment pas sans autorisation. Et d’après Christian Binet, la majorité MR/PS leur mettrait des bâtons dans les roues. « Pour ce genre de projet, c’est la Région qui est compétente pour nous délivrer le permis. Et heureusement. Car pour nous freiner, la commune a lancé la réalisation d’un Rapport urbanistique et environnemental sur la zone. Alors que nous sommes propriétaires à près de 90 % de ces terrains qui sont inscrits en zone d’activité économique mixte. Notre projet s’inscrit donc pleinement dans l’affectation de la zone et à part faire perdre de l’argent, ce RUE ne sert à rien ».

Sur le même sujet
PolitiqueBelgique