Donald Trump interdit de tweeter par ses collaborateurs

Le candidat républicain à la Maison Blanche Donald Trump s’est vu déconseiller par ses collaborateurs d’envoyer des messages sur Twitter à la veille de l’élection, indiquent lundi des médias américains.

Selon le New York Times, ses collaborateurs ont «ôté des mains» du candidat le compte Twitter de ce dernier. Ils cherchent ainsi à éviter qu’il se fasse de nouveaux ennemis en diffusant des messages sans nuance à quelques heures du scrutin.

Le ton des messages a changé...

Trump s’en prend régulièrement sur Twitter à ses adversaires et à ceux qui se montrent critiques envers lui. La violence et le ton régulièrement insultant de ces tweets se révèlent souvent contre-productifs. Depuis que les messages postés sur @realDonaldTrump le sont par ses collaborateurs, le ton a changé. Les messages les plus récents ne comportent en effet que des remerciements ou des messages purement informatifs sur les meetings de campagne du candidat.