Manifestation chahutée des militaires: la police a dû sortir les autopompes

Les militaires ont manifesté ce mardi contre le relèvement de l’âge de la pension.

Temps de lecture: 2 min

Ce mardi 15 novembre, les militaires ont manifesté dans les rues de Bruxelles. La raison du courroux des militaires trouve corps dans le relèvement de l’âge de la pension. Selon les syndicats agissant en front commun, le gouvernement prévoit une augmentation progressive de l’âge de la pension mais plus rapide que l’allongement des carrières dans le civil.

Entre 8.000 et 10.000 manifestants

Selon notre journaliste, sur place, des autopompes de la police sont entrées en action sur le parcours de la manifestation. Certains manifestants ont lancé des cailloux en direction des forces de l’ordre et des fumigènes sur la tour des Finances.

La rue Lambermont portait les stigmates de cette manifestation inhabituelle pour les militaires et était jonchée de détritus allant des citrons aux fumigènes en passant par les canettes et les gamelles vides.

Après un face-à-face parfois tendu avec la police fédérale, les derniers manifestants ont – tout comme ceux qui étaient à la tête du cortège – serré la main des policiers avant de partir.

Cette manifestation a rassemblé plusieurs milliers de manifestants – 10.000 selon les syndicats, 8.120 selon la police – à l’appel des quatre syndicats reconnus du personnel militaire.

Rencontre entre syndicats et Steven Vandeput

Le ministre de la Défense, Steven Vandeput (N-VA), a rencontré dans la foulée les quatre syndicats représentatifs des militaires. Il a souligné dans un communiqué qu’il ferait tout ce qu’il peut «  pour donner au département et à ses collaborateurs l’avenir qu’ils méritent », tout en ajoutant qu’il ne souhaitait «  pas faire des promesses qu’il n’est pas à même de réaliser ».

M. Vandeput a en outre qualifié la présence de 8.000 militaires dans les rues de «  signal très important » et précisé qu’il demanderait «  à son collègue des Pensions, Daniel Bacquelaine, d’entamer cette année encore le dialogue social et de garder à l’esprit la spécificité de la profession militaire ».

À lire aussi Manifestation chahutée pour militaires fatigués À lire aussi Pourquoi les militaires vont manifester ce mardi, jour de la fête du Roi À lire aussi Vandeput adresse une lettre aux militaires à la veille de leur manifestation à Bruxelles

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une