Reprise de la cité antique de Nimroud: les images des destructions de Daesh

Un photographe de l’agence France-Presse (AFP) a pu entrer dans la cité antique de Nimroud, en Irak, au cœur de la plaine de Ninive. Les images qu’il rapporte témoignent des destructions systématiques opérées par le groupe Etat islamique (EI) sur place, alors que la ville a été libérée par les forces irakiennes ce dimanche 13 novembre.

© AFP / Safin Hamed
© AFP / Safin Hamed

© AFP / Safin Hamed
© AFP / Safin Hamed

© AFP / Safin Hamed
© AFP / Safin Hamed

Le site archéologique de Nimroud est un joyau de l’Empire assyrien fondé au XIIIe siècle avant J.C le long du fleuve Tigre. Des vidéos et des images satellite avaient montré au printemps des djihadistes détruire au bulldozer, à la pioche ou à l’explosif certains de ses monuments, dont le temple de Nabû, vieux de 2.800 ans et dédié au dieu mésopotamien de la sagesse et de l’écriture.

L’EI, qui considère les statues humaines ou animales comme de l’idolâtrie, a également endommagé d’autres sites antiques sur les territoires conquis en Irak et en Syrie. Il a également volé de nombreuses pièces archéologiques pour financer ses opérations.

© AFP / Safin Hamed
© AFP / Safin Hamed