Bruxelles va féminiser les noms de rues: un hommage sera rendu à Jo Cox

La Ville de Bruxelles s’engage à féminiser les noms de ses rues et de ses places. Personne ne s’en plaindra tant le mâle nom règne aujourd’hui en maître sur les plaques en émail.

Une liste de 26 représentantes de la gent féminine a été ainsi été établie, à l’initiative des échevins Ouriaghli (PS) et Courtois (MR). Autant de femmes illustres qui ont marqué l’histoire du sport, de la politique, de l’art, des sciences ou encore de la littérature. En politique, on retrouve ainsi notamment Marie Parent, Léonie La Fontaine ou Gabrielle Petit. Anna Boch, Marie Howet, Berthe Art ou Chantal Ackerman ont été retenues côté artistes tandis que Claire Guttenstein, Jenny Marie Béatrice Addams l’ont été en sport. Marguerite Massart, Claire Préaux, Lise Meitner, pour les sciences. Marie-Thérèse Bodart, Madeleine Bourdouxhe, Marguerite Coppin font, elles partie des femmes retenues en littérature. Le Collège s’engage à avoir recours prioritairement à cette liste lors de la création d’espaces publics.

Un hommage sera également rendu à Jo Cox, la députée travailliste britannique et proeuropéenne convaincue qui a été abattue en juin dernier. Un lieu symbolique de la capitale portera son nom, «  elle qui a vécu une partie de sa vie à Bruxelles », soulignent les échevins.