Vétérinaire: les modalités de l’examen «boucherie»

A peine un tiers des étudiants en première année de médecine vétérinaire seront admis en deuxième.

Temps de lecture: 1 min

L’Université de Liège, seule institution en Communauté française à organiser le master en médecine vétérinaire, étouffe sous le nombre d’étudiants au point que la qualité de la formation pratique en pâtirait sérieusement. Deux options ont été envisagées pour régler ce problème : aggrandir la clinique et les locaux pour les cours pratiques ou sélectionner les étudiants. C’est cette deuxième solution qui a été retenue. Un concours sera organisé à l’issue de la première année. Il y a actuellement 840 étudiants inscrits en bac 1 vétérinaire en Communauté française. Seuls 276 seront admis en deuxième année, soit à peine un sur trois.

Il est également prévu de limiter le nombre des lauréats non résidents (essentiellement des étudiants français) à 20 % du total des admis en seconde.

Toutes nos informations sur Le Soir+.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une