Un camion fonce dans un marché de Noël à Berlin: l’identification de l’homme interpellé est difficile

Les dernières informations

Un homme, qui est probablement le conducteur du camion qui a foncé dans un marché de Noël à Berlin, faisant 12 morts et 48 blessés, a été arrêté peu de temps après les faits.

Un porte-parole de la police a par ailleurs indiqué que l’individu avait été arrêté à deux kilomètres des lieux du drame grâce à une description qui avait été faite de lui.

Identification difficile

Selon les conclusions des autorités, citées par l’agence allemande DPA, cet homme est arrivé en Allemagne en février dernier après avoir emprunté la route des Balkans. Il aurait séjourné dans un camp de réfugiés. Il serait entré en Allemagne via Passau, à la frontière autrichienne, et aurait séjourné dans un centre d’accueil à Berlin.

L’identification exacte de l’individu est difficile car il aurait emprunté différents noms. Les enquêteurs estiment qu’il s’agit d’un Pakistanais ou d’un Afghan.

Le quotidien Bild donne une version similaire. L’auteur présumé serait un Pakistanais de 23 ans. Il aurait suivi la route des Balkans pour arriver en Allemagne comme demandeur d’asile en février 2016.

Des éléments contradictoires

Mais selon la télé publique locale, qui s’appuie sur des sources proches de l’enquête, l’homme arrêté serait arrivé comme réfugié en décembre 2015. Selon le journal Der Spiegel, l’homme est déjà connu des services de police pour de la petite délinquance, mais pas pour des faits de radicalisation.

Selon plusieurs médias allemands, la police a mené des perquisitions mardi matin dans l’un des grands centres de réfugiés de Berlin, dans le quartier de Tempelhof, où pourrait avoir séjourné le suspect. Ce dernier a été interpellé lundi soir peu après les faits.

Qui est le passager ?

Le corps trouvé dans le camion qui a dévasté un marché de Noël de Berlin est celui d’un ressortissant polonais, a indiqué la police berlinoise dans la nuit de lundi à mardi.

© Reuters
© Reuters

Plus tôt dans la soirée, le propriétaire du camion immatriculé en Pologne avait indiqué à l’AFP n’avoir plus eu de contact avec son chauffeur depuis l’après-midi de lundi. « Je ne sais pas ce qui lui arrive. C’est mon cousin, je le connais depuis l’enfance. Je me porte garant de lui » , a déclaré Ariel Zurawski, joint par téléphone par l’AFP.

Selon Lukasz Wasik, un responsable de la même société, joint par l’AFP, le contact avec le chauffeur, âgé de 37 ans, a été perdu vers 15h00. « On ne sait pas ce qu’il est devenu. A-t-il été enlevé, tué, on ne sait rien. On est très inquiets pour lui », a-t-il déclaré.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Terrorisme|Arrestation|Pologne|Allemagne|Berlin|Thomas de Maizière|Der Spiegel