Assassinat de l’ambassadeur russe: la Turquie accuse le prédicateur Gülen

Le chef de la diplomatie turque a affirmé mardi à son homologue américain que le réseau du prédicateur Fethullah Gülen, bête noire d’Ankara, était «  derrière » l’assassinat de l’ambassadeur de Russie en Turquie, selon l’agence de presse progouvernementale Anadolu.

Lors d’un entretien avec John Kerry, Mevlüt Cavusoglu a déclaré que «  la Turquie et la Russie savent que derrière l’attaque contre l’ambassadeur de Russie à Ankara Andreï Karlov, il y a FETO », acronyme désignant le réseau de M. Gülen, selon Anadolu.

« N’oubliez pas Alep »

Lundi soir, un jeune policier turc, Mevlüt Mert Altintas, a tué de plusieurs balles l’ambassadeur russe à Ankara, Andreï Karlov, affirmant vouloir venger la ville d’Alep, en passe d’être entièrement reprise par le régime syrien avec le soutien de Moscou.

Après avoir tiré les coups de feu, le policier a lancé «  Allah Akbar » et «  n’oubliez pas Alep ».