«Enfin entendus»

Temps de lecture: 1 min

Forest verra sa dotation passer de 11,5 millions en 2016 à 18,2 millions en 2017, soit 6,7 millions supplémentaires, une hausse de 50 % d’un coup. « Depuis des années, la commune de Forest était sous-financée », explique l’édile forestois des Finances Francis Résimont (PS). « On ne cessait de le crier mais on a mis du temps à être entendu, alors qu’on recevait nettement moins que d’autres communes au même profil socio-économique que la nôtre. Près de 17 % du territoire forestois sont dédiés à des activités industrielles et 22 % sont concernés par la mainmorte (absence de taxation), comme les terrains de la SNCB, les parcs et la prison. Toutes ces surfaces nous privent de revenus. Souvent aussi, il nous manquait un rien dans un critère pour avoir droit à plus de subsides. Avec la hausse, on pourra résorber notre déficit puis entamer de nouvelles politiques. »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une