Ces sept communes en ordre

Temps de lecture: 2 min

Face à ce constat assez interpellant, quelques communes font office de bons élèves dans notre province. Sur les 27 entités que comp-te le Brabant wallon, seules Chastre et Villers-la-Ville n’ont pas su nous fournir toutes les données nécessaires. Il ressort malgré tout un chiffre éloquent : seules sept communes respectent les quotas, aussi bien au niveau des administrations communales que du CPAS : Tubize, Braine-le-Château, La Hulpe, Genappe, Rixensart, Walhain, Orp-Jauche, Nivelles et Braine-l’Alleud.

Des quotas qui ne semblent pas être problématiques à respecter selon Pierre Huart, le bourgmestre de Nivelles. « Nous avons vraiment mis l’accent là-dessus depuis quelques années et cela porte ses fruits, souligne-t-il. Nous organisons par exemple des stages, et même si ce n’est pas toujours concluant, cela montre que notre volonté est de nous ouvrir à tout le monde. Généralement, nous avons pas mal de demandes d’emploi de la part de personnes handicapées et tout dépend du travail disponible ou du profil de la personne bien sûr. »

A Braine-l’Alleud, on peut même dire que les contacts sont constants avec les personnes souffrant d’un handicap. « En dehors de la recherche ou de la proposition d’emplois, nous mettons toute une série de choses en place pour créer un lien avec ces personnes pour les intégrer dans la société. Par exemple, nous avons plusieurs permanences par semaine avec des interprètes qui pratiquent le langage des signes, lance Olivier Parvais, le président du CPAS. Evidemment, nous n’engageons pas pour engager, mais si nous pouvons le faire, nous le faisons. Avec tout ce qui est mis en place, on va dire que cela facilite le premier contact. Sur les 242 personnes qui travaillent au CPAS, je ne saurais d’ailleurs pas vous dire combien sont en situation de handicap. On ne va pas les stigmatiser ! »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une