Denis Lacave: «Aucun regret»

Temps de lecture: 1 min

Contacté par téléphone, Denis Lacave, l’un des deux conseillers de la majorité absent en séance mercredi soir, a expliqué son geste. « C’est une absence symbolique vis-à-vis de la position de Bernadette Roiseux, l’échevine qui refuse de me céder son poste. C’est pourtant ce qui était prévu à mi-mandat dans le pacte de majorité. » Il y a un an, la passation d’échevinat aurait dû déjà avoir lieu mais Denis Lacave avait demandé un an de plus pour raisons professionnelles. « J’avais beaucoup de boulot mais en octobre j’étais prêt à effectuer mon mandat d’échevin. Humainement, je peux comprendre la position de Bernadette Roiseux mais il faut respecter sa parole. J’espère que ce problème va se régler dans les prochaines semaines. » En ce qui concerne les déclarations du maire, le conseiller CDH, évoque un ton excessif. « En tout cas, nous ne regrettons pas notre geste mais nous serons présents tous les deux lors du prochain conseil communal. »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une