Une distribution de joints gratuits le jour de l’investiture de Donald Trump

La DC Cannabis Coalition, une association qui milite pour la légalisation du cannabis aux États-Unis, invite les Américains à fumer des joints le jour de la cérémonie d’investiture de Donald Trump, qui se déroulera le 20 janvier prochain à Washington DC. L’association va distribuer, au total, plus de 4.000 joints gratuits.

Après la distribution, les « manifestants » seront invités au National Mall, une esplanade depuis laquelle des milliers d’Américains observeront le discours d’investiture de leur nouveau président. Ils allumeront leur joint pendant le discours de Donald Trump.

Si le futur président ne s’est pas clairement positionné contre la législation du cannabis, son nominé pour le ministère de la Justice, Jeff Sessions n’est pas du même avis. Ce dernier a d’ailleurs critiqué Obama pour ne pas avoir sanctionné les États qui ont légalisé la vente de cannabis récréatif.

Un acte punissable

Que risquent les manifestants en fumant un joint pendant la cérémonie ? La détention de cannabis n’est pas illégale à Washington DC. Les riverains ont le droit de cultiver et posséder 56 grammes de cannabis pour leur consommation personnelle. Cependant la vente ainsi que la consommation dans un lieu public sont interdites. En fumant un joint sur l’esplanade, les riverains risquent une amende de 25 dollars.