Babylone 2.0 : la colère et le dégoût des internautes

Quand le blog « 2 girls 1 mag » a publié un article sur le groupe Facebook « Babylone 2.0 », le web s’est enflammé. Qualifié de « secret » sur le réseau social, il était connu de plus de 52 000 membres. Ceux-ci, des hommes si l’on en croit l’objectif de ce groupe, s’échangeaient des photos de leurs conquêtes d’un soir, ou plus, totalement dénudées ou très peu vêtues.

Cette histoire a fait le tour de la toile. Facebook a supprimé le groupe. Et les internautes ont exprimé leur colère.