Bruxelles: des repreneurs potentiels pour l’hôtel Sheraton

Après une année particulièrement maussade pour le secteur hôtelier, avec un taux de fréquentation baissant de 10 % par rapport à 2015 d’après Brussels Hotels Association, 2016 se terminait par une nouvelle tout aussi morose. Le 13 décembre, Bruxelles apprenait la fermeture de l’hôtel Sheraton et de ses 500 chambres, place Rogier, laissant sur le carreau un peu plus de 200 employés.

Moins d’un mois après, la question de la reprise de l’hôtel se pose. Plusieurs sources nous indiquent qu’au moins quatre grands groupes hôteliers internationaux sont intéressés. «  Deux comptent rénover le bâtiment, deux autres veulent le détruire et en reconstruire un autre. Ce qui est sûr, c’est que personne ne veut d’un hôtel aussi grand. Il y aura plutôt un ou deux hôtels, des rez commerciaux et des appartements.  » Le Sheraton s’inscrit dans un complexe immobilier plus grand, le Manhattan Center, une copropriété. «  Techniquement, ce serait possible de raser juste la tour du Sheraton, et pas les deux autres, mais c’est compliqué  », explique Thierry Vermandel à Whitewood, la société qui s’occupe de gérer la copropriété.

Sur le même sujet
Hôtellerie