Après Publifin, les partis doivent s’attaquer à eux-mêmes plutôt qu’au PTB