Le «speed watching», un phénomène qui dérange