Les derniers dispositifs mis en place avant la tempête sur la Côte belge (photos)

Jeudi en début d’après-midi, la Côte ainsi que la commune d’Anvers ont été placées en état d’alerte orange par les services maritimes d’Ostende.

Temps de lecture: 2 min

Sur demande du gouverneur de la province de Flandre occidentale, la protection civile est chargée de préparer 30.000 sacs de sable pour contrer la montée des eaux au littoral. Jeudi en début d’après-midi, l’état d’alerte à la Côte et pour la commune d’Anvers a été revu à la hausse, passant de jaune à orange. Plusieurs régions du pays sont menacées par d’importantes inondations, des dégâts pourraient également être causés aux constructions maritimes.

La protection civile avait fait savoir, plus tôt dans la journée jeudi, que 12.000 sacs de sable devaient être installés dans la journée, notamment à Nieuport et Ostende. Pas moins de 30.000 sacs de sable seront finalement placés.

Pour la seule commune de Nieuport, qui abrite le centre d’exposition Westfront, quelque 22.000 sacs de sables sont nécessaires.

«  Les agents sont mobilisés pour venir en aide à toutes les personnes touchées. Leur mission première est de colmater les digues et d’intervenir en cas de débordement de cours d’eau ou de risque de débordement », détaille la Protection civile dans un communiqué.

«  Si la situation s’aggrave, ils peuvent être appelés pour des opérations de pompage lourd, du renfort en électricité ou l’évacuation de la population », ajoute le service de secours.

Jeudi en début d’après-midi, la Côte ainsi que la commune d’Anvers ont été placées en état d’alerte orange par les services maritimes d’Ostende (Ostend Marine Services, OMS).

«  Vendredi après-midi, vers 14h, la marée haute à Ostende pourra atteindre 620 cm. Un déferlement de vagues est à craindre à la mer sur les digues, dans les ports et sur les quais », avertit l’OMS. Des niveaux d’eaux très élevés sont par ailleurs attendus à Anvers. L’OMS y prévoit une marée de tempête sur l’Escaut maritime avec vers 16h30 vendredi des valeurs de +7,10 à + 7,40 m.

«  Ces marées très hautes pourraient causer des dégâts aux constructions maritimes et (provoquer) des inondations locales », indique l’IRM qui déconseille fortement la promenade sur les digues, les quais et les estacades.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une