S'identifier S'abonner

Neige, vents violents...: la SNCB, la Stib et les aéroports en alerte toute la nuit

Des chutes de neige significatives sont attendues sur l’ensemble de la Wallonie. Voici les dispositifs mis en place par les réseaux de transports en Belgique.

Par la rédaction

Temps de lecture: 4 min

La Belgique est en alerte. Des chutes de neige significatives sont attendues sur l’ensemble de la Wallonie, principalement en provinces de Liège, Luxembourg et Namur. Le froid devrait également s’abattre sur la capitale.

Voici les dispositifs mis en place par les réseaux de transports en Belgique.

Stib et Tec

Les mesures mises en place par la Stib.

• Pour la nuit de jeudi à vendredi déjà, les aiguillages des lignes de tram seront réchauffés afin d’éviter le gel, et cinq trams circuleront toute la nuit sur l’ensemble des lignes afin d’éviter la formation de givre sur les lignes aériennes ainsi que sur les rails. Un camion de type Unimog, équipé d’un dispositif chasse-neige efficace sur route comme sur rails est également en stand-by, prêt à intervenir si nécessaire.

• En ce qui concerne le métro, moins concerné, des rames de métro sont toutefois garées en début de ligne afin de pouvoir démarrer rapidement au besoin.

• Enfin, les lignes de bus font l’objet d’une étroite surveillance sur le terrain dès 3h30 du matin. Des agents de la Stib sont envoyés sur les lieux réputés sensibles (côtes arpentées ou pavées, virages serrés) et leurs observations peuvent entraîner la décision de suspendre la desserte d’une ligne.

► A lire aussi : Chasse-neige, rames de métro, la Stib se prépare avant la neige

Du côté du réseau Tec, la situation sera également évaluée ce vendredi matin. « Avant la sortie des premiers services les contrôleurs vont repérer les lignes et vont décider d’éventuelles fermetures », nous confirme le porte-parole.

SNCB

A la SNCB, on n’annonce pas d’annulations de trains préventives pour ce vendredi alors que des chutes de neige sont annoncées.

« On va suivre la situation en temps réel, explique Bart Crols, porte-parole de l’opérateur des chemins de fer. Nous avons des mesures préventives pour assurer le bon démarrage du matériel dans des conditions de froid. Les équipes sont également en alerte cette nuit pour assurer le déblaiement des gares et des quais. Nous ne pouvons que conseiller la prudence aux voyageurs, qui peuvent suivre l’information en temps réel dans les gares et sur les réseaux sociaux. Bien sûr, nous travaillons en coordination avec Infrabel ».

► A lire aussi : Les équipes de la SNCB en alerte cette nuit

Brussels airport et l’aéroport de Charleroi

A l’aéroport national de Bruxelles, on estime que les prévisions météorologiques ne sont pas si redoutables que ça, elles ne devraient nécessiter « que » des opérations hivernales classiques, moins lourdes que le week-end passé quand la vague de froid touchait l’ensemble de l’Europe.

A Charleroi, on explique qu’une réunion de crise s’est tenue cet après-midi, avec les services météo. « Les analyses montrent que les conditions les plus dures sont attendues vers 4h du matin au niveau de l’aéroport. Nous allons donc surveiller toute la nuit et certainement assurer des épandages préventifs, pour être prêt opérationnellement dès 6h du matin, heure des premiers départs ».

► A lire aussi : Aucune annulation prévue dans les aéroports à cause des intempéries

Routes wallones

En cas d’intense chute de neige, comme cette nuit, « un million d’hommes sont mobilisables ». Les 660 engins d’épandage font des circuits de deux heures avant de se réapprovisionner et de repartir sur les routes. Ils couvrent tout le réseau routier wallon (à l’exception du réseau communal). Jusqu’à 3.000 tonnes de sel peuvent être déversés en une nuit sur l’ensemble des routes wallonnes, mais le SPW insiste : « Les réserves sont suffisantes, et il y a moyen de se réapprovisionner en cas de besoin, les commandes suivront. »

► A lire aussi : Les services wallons prêts à passer en phase d’alerte

Les routes dans le nord du pays

De la neige pourrait encore tomber durant la matinée, ce qui pourrait donner lieu à une heure de pointe compliquée, prévient jeudi l’Agence flamande des routes et du trafic (Agentschap Wegen en Verkeer).

Les services d’épandage suivront l’évolution de la situation sur le terrain et déverseront leur sel quand ce sera possible. Mais ce ne sera pas évident de garder les routes sans neige ou sans glace durant toute la nuit et vendredi matin, prédit-on. Une pluie abondante, suivie d’averses de neige et de neige fondante, est en effet prévue pendant la nuit prochaine et pourrait évacuer le sel qui avait été épandu préventivement.

Une nouvelle ligne de précipitations pluvieuses est en outre attendue vendredi matin sur le nord du pays. Etant donné qu’il n’est pas évident pour les camions d’épandage de se frayer un chemin durant l’heure de pointe matinale, les routes pourraient être glissantes et encore rallonger le nombre de kilomètres de ralentissements.

Il est demandé aux automobilistes qui le peuvent de reporter leurs déplacements jusqu’en fin de matinée.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retour en haut du site Opinions Politique Société Monde Économie Sports Culture MAD Planète Santé Repensons notre quotidien Podcasts Vidéos So Soir Soirmag Archives Bourses Trafic Météo Programmes télé Club du Soir Nous contacter RSS Les voyages du Soir La boutique SoSoir Petites annonces Annonces immobilières Gocar Bons plans Comparateur Guide d'achat Codes promos Belgique Faire-part et cartes de vœux Photobook Les Œuvres du Soir Toutes nos archives Gérer les cookies Rossel Rossel Advertising References Cinenews Out.be L'Echo SudInfo Metro Kotplanet.be Grenz Echo La Voix du Nord Vlan Rendez-vous En mémoire Sillon belge App Store Optimization Immovlan VLANSHOP