bpost délocalise 200 emplois en Inde

L’entreprise estime que cette mesure est nécessaire afin de gérer les coûts.

Temps de lecture: 1 min

Bpost va se séparer de 200 informaticiens consultants et délocaliser leurs tâches, dès le mois prochain, en Inde, ressort-il d’une communication interne qu’ont pu consulter De Standaard, Het Nieuwsblad et Het Belang van Limburg. Cette mesure est nécessaire afin de gérer les coûts, selon le directeur du département Nico Cools.

Des rumeurs circulaient sur cette délocalisation depuis pas mal de temps mais la direction les avait toujours démenties. On sait désormais que des contrats ont été signés avec les sociétés indiennes Infosys et Tata Consultancy afin qu’elles développent toutes les nouvelles applications. Les syndicats ont violemment réagi, estimant « honteux » qu’une entreprise qui peut faire une offre de 2,55 milliards sur la poste néerlandaise délocalise son département ICT dans un pays à bas salaire.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une