Lors des vœux du MR, Charles Michel défend la réforme de la sécurité sociale

En pleine polémique avec le PS, le Premier ministre Charles Michel a à nouveau défendu samedi midi à Bierges, lors de la présentation des vœux du MR pour 2017, la nécessité de réformer la sécurité sociale face à l’allongement de la vie.

«  Ne rien faire, choisir l’immobilisme, c’est reculer, c’est régresser, c’est la garantie que nos enfants et petits-enfants vivront moins bien que nous ! », a martelé M. Michel sans citer toutefois directement les récentes attaques du PS sur ce sujet, dignes de la « démagogie des discours d’extrême droite », dit-il samedi dans les pages du groupe SudPresse.

Sur le même sujet
Politique