Grippe : l’épidémie officiellement déclarée en Belgique

Entre le 9 et le 15 janvier 2017, 233 personnes pour 100.000 habitants ont consulté un généraliste en raison d’un syndrome grippal, soit un niveau d’activité nettement supérieur au seuil épidémique de 140 consultations pour 100.000 habitants. Le virus de la grippe circule à présent massivement sur le territoire national. Si le seuil épidémique est à nouveau franchi la semaine prochaine, l’Institut scientifique de Santé publique (ISP) annoncera formellement l’épidémie de grippe en Belgique.

Coïncidant avec la fin des vacances scolaires de Noël, la deuxième semaine de janvier a été caractérisée par une activité grippale en très nette hausse. Comme le supposait l’ISP, le retour à une activité économique ‘de routine’ et les températures froides ont contribué au nouveau rebond de l’activité grippale. Le niveau de l'activité grippale reste 'bas' pour l’instant dans notre pays.

Le nombre de consultations chez un généraliste pour d'autres types d'affections respiratoires augmente également dans toutes les tranches d'âge de la population. L'activité reste considérée comme ‘modérée’, avec moins de 2.700 consultations pour 100.000 habitants.

Un vaccin efficace

La semaine dernière, l’ISP a reçu 27 échantillons envoyés par son réseau de médecins vigies, 130 généralistes géographiquement répartis sur l’ensemble du pays. Au total, 17 échantillons étaient positifs pour le virus de la grippe, soit 63% des échantillons analysés. D’après les analyses réalisées par les virologues de l’ISP, la souche influenza A(H3N2) continue de circuler majoritairement sur notre territoire. Cette souche est proche de celle incluse dans les vaccins trivalents et quadrivalents contre la grippe disponibles en Belgique.

Depuis début janvier, la sévérité et l’intensité de la grippe sont également surveillées au travers d’un réseau sentinelle de six hôpitaux répartis comme suit : deux en Wallonie, deux à Bruxelles et deux en Flandre. Ceux-ci rapportent à l’ISP les hospitalisations pour infections respiratoires aigües sévères. À ce stade précoce de la saison grippale, l'ISP observe une augmentation du nombre d'hospitalisations.

Limiter la transmission de la grippe

Tout le monde peut contribuer à limiter la transmission de la grippe en suivant les conseils de base : si vous ressentez les symptômes de la grippe, consultez rapidement votre généraliste et suivez toutes ses recommandations, si vous vous sentez malade, restez chez vous et évitez au maximum les contacts non essentiels, afin de limiter la propagation de la maladie, lavez-vous les mains fréquemment et correctement avec de l’eau et du savon, toussez de préférence dans un mouchoir en papier et jetez-le immédiatement après utilisation. Si vous n'avez pas de mouchoir, toussez contre votre bras, et non dans vos mains

L’ISP rappelle que les antibiotiques ne sont pas efficaces contre la grippe car il s’agit d’une infection virale.