Quand mandats publics et privés se confondent dans les intercommunales

Les mandats privés dont se revendiquent plusieurs administrateurs du groupe Publifin, ne sont-ils rien d’autre que des mandats publics déguisés ? C’est en tout cas ce que laissent penser les nominations du député-bourgmestre (PS) de Seraing Alain Mathot et de l’ancien bourgmestre (PS) de Huy Alexis Housiaux au conseil d’administration de NeWin, une des filiales de Nethys.

C’est en décembre 2014 que sur proposition de Nethys, Alain Mathot prend la présidence du conseil d’administration de cette filiale du groupe liégeois. Il y siège dans un premier temps en personne physique puis s’y fait représenter par Almaure, une société anonyme...qu’il a lui-même créée ! Ce qui n’est pas sans avantages...

Alexis Housiaux, pour sa part, a cédé le 19 janvier 2016 le mayorat de Huy à un autre socialiste, Christophe Collignon. En compensation, cet avocat a notamment hérité quelques jours plus tard de la présidence du conseil d’administration du Centre hospitalier régional de Huy.

► Découvrir l’enquête complète sur Le Soir+

Sur le même sujet
PublifinEnquêtePS