Valls veut rencontrer celui qui l’a giflé (vidéo)

Ce vendredi, au micro de BFMTV, l’ex-Premier Ministre et actuel prétendant à la Primaire de gauche, a indiqué qu’il avait l’intention de rencontrer le jeune homme qui l’avait giflé mardi.

Non pas « excuser » mais « comprendre »

On se souvient qu’en voyage à Lamballe, dans les Côtes-d’Armor », Manuel Valls avait été agressé par un jeune homme. Lequel n’était pas sorti indemne de cette tentavive puisque, outre d’avoir été sérieusement malmené par le service d’ordre, il avait écopé de trois mois de prison avec sursis, ainsi que de 105 heures de travaux d’intérêt général. Mais cette condamnation ne fait rien à l’affaire, Manuel Valls a confié qu’il était disposé à rencontrer le garçon âgé de 18 ans à peine: « Il y a une demande de me rencontrer. Je le ferai, après cette campagne. » Et de poursuivre: « Je veux essayer, jamais d'excuser mais de comprendre. Comprendre comment un jeune garçon peut basculer ainsi dans une forme de violence. » Avant d’argumenter: « C'est important qu'un acte, un acte violent, un mot, un mot raciste, un acte antisémite, antichrétien, antimusulman, un acte contre la République, soit sanctionné. Je crois à la règle. » Au lendemain des faits, Manuel Valls avait été agressé, verbalement cette fois, alors qu’il s’exprimait au micro de France Inter, par un auditeur qui lui avait fait savoir qu’ils n’étaient pas moins de « 66 millions à vouloir lui mettre une claque. »