Pensez-y deux fois avant de prendre un selfie au mémorial de la Shoah

La démarche fait réfléchir ou elle fait horreur. Shahak Shapira, un artiste israélien qui vit à Berlin depuis 14 ans, a eu l’idée d’un site au contenu interpellant, sinon carrément dérangeant. Il l’a baptisé « Yolocaust », de la contraction de « You only live once », acronyme très en vogue sur les réseaux sociaux, et de Holocauste.

« Je veux créer le débat »

L’idée est de faire se superposer les clichés que des jeunes gens prennent à Berlin, lors de leur visite au mémorial de la Shoah, et des photos prises à la libération des camps de concentration. Pourtant, Shahak Shapira se défend d’avoir voulu choquer: «Je veux créer un débat sur la façon dont nous devons nous souvenir des événements tels que l'Holocauste et comment les jeunes les perçoivent aujourd'hui. » Il constate d’ailleurs que les réactions sont très partagées, entre les personnes qui comprennent la visée de son projet et la respectent et celles qui estiment la démarche d’un goût douteux, voire « horrible ». Cependant, force est de constater que, jusqu’ici, aucun des visiteurs immortalisés par le site n’a demandé à ce que sa photo, glanée sur les réseaux sociaux, soit retirée du site. A ce propos, pourquoi ne pas vous faire votre propre opinion en le découvrant ici  ?

Sur le même sujet
GénocideBerlin