Dragone fait affaire avec les rois de l’offshore turcs

Plage, coquillages et… connexions douteuses. On savait que Franco Dragone, célèbre metteur en scène originaire de La Louvière et embourbé dans diverses affaires judiciaires, avait un certain penchant pour les sociétés écrans logées dans des destinations exotiques. Il faut croire qu’en business, comme en amitié, il est agréable de partager ses passe-temps avec d’autres.

Un méga complexe en Turquie

Le metteur en scène de La Louvière s’est donc, depuis quelques mois, rapproché de Fettah Tamince, un homme d’affaires turc, patron notamment de la chaîne d’hôtels Rixos – qui gère une trentaine de complexes touristiques de luxe, de l’Egypte jusqu’au Kazakhstan. La joint-venture entre les deux sociétés (Rixos et Dragone Productions) est de taille, même si les détails financiers du deal sont confidentiels.

Lancé en juillet dernier, le premier projet commun entre les deux patrons représente un investissement d’un milliard d’euros. « The land of Legends » est un méga complexe de 64 hectares installé au cœur de la capitale touristique de la Turquie, Antalya. La responsabilité de Dragone ? A côté du co-branding, l’homme y est en charge de l’expérience visiteur de A à Z.

Là où le bât blesse, c’est que Fettah Tamince n’est pas seulement connu pour son affaire touristique fructueuse : il l’est aussi pour ses boîtes aux lettres dans les paradis fiscaux.

Découvrez tous les détails de l’affaire sur Le Soir +