Cet homme aurait pu devenir président des États-Unis ce 20 janvier

Cette année, le « designated survivor » était Jeh Johnson. Le quoi ? Le « designated survivor » est une personne désignée secrètement par le président sortant (ou faisant fonction si celui-ci se représente) qui endosserait le rôle de chef de l’État si le président et ses successeurs officiels étaient en incapacité de gouverner.

Barack Obama avait choisi son secrétaire à la sécurité intérieure, qu’il a prévenu au dernier moment. Celui-ci a été emmené par les services secrets à la dernière minute avant l’investiture de Donald Trump dans un lieu inconnu. Dès que la cérémonie s’est terminée, il a pu rentrer chez lui.

Ce « designated survivor » a été mis en place lors de la guerre froide. S’il arrivait malheur au président élu, à son vice-président, au speaker de la Chambre des représentants, au président ‘pro tempore’ du Sénat et à tous les autres membres de son nouveau cabinet présidentiel, c’est la personne désignée par le président sortant qui devient le chef de l’État jusqu’aux prochaines élections.