Dieudonné condamné à deux mois de prison par la justice belge

Dieudonné est devenu un habitué des tribunaux depuis plusieurs années. L’humoriste a, en effet, tendance à pousser la provocation au-delà des limites. Ce qui lui a valu d’être accusé, à maintes reprises, d’antisémitisme ou d’incitation à la haine. Et cette fois, c’est la cour d’appel de Liège qui a confirmé le jugement du tribunal correctionnel de Liège prononcé en novembre 2015.

De nombreuses accusations

La condamnation concerne un spectacle datant de mars 2012 à Herstal durant lequel des policiers avaient filmé le show. Une enquête avait, alors, été ouverte accusant Dieudonné d’incitation à a haine, de diffusion d’idée raciste, révisionniste et négationniste et de propos antisémites et discriminatoires.

Une peine plus lourde est possible

Verdict ? Deux mois de prison ferme, ainsi qu’une amende d’un montant de 9.000 €. L’avocat représentant les organisations juives de Belgique a, également, précisé que “ trois mois de prison subsidiaires à défaut de paiement de l’amende et à la publication de l’arrêt dans deux journaux belges ”.