Bruxelles effacera la nouvelle fresque si elle provoque des «tensions entre communautés»

Temps de lecture: 1 min

La Ville de Bruxelles n’interviendra pour faire couvrir ou effacer une fresque jugée violente par certains, le long du canal, au cœur de la capitale, que si cela « donne lieu à des tensions entre les communautés », a affirmé ce dimanche le bourgmestre de la Ville Yvan Mayeur.

« Le caractère artistique de la fresque est incontestable, tout comme la référence au sacrifice d’Isaac. Il s’agit d’un gros plan du tableau de l’artiste italien Le Caravage », a commenté le bourgmestre de la Ville de Bruxelles.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une