Claude Guéant condamné en appel à un an de prison ferme

L’ancien bras droit de Nicolas Sarkozy Claude Guéant a été condamné lundi en appel à deux ans d’emprisonnement dont un an ferme et un an assorti d’un sursis mis à l’épreuve, dans l’affaire des primes en liquide du ministère de l’Intérieur.

La cour d’appel de Paris a par ailleurs confirmé l’amende de 75.000 euros d’amende et l’interdiction d’exercer toute fonction publique pendant cinq ans prononcées en première instance.

Sur le même sujet
Amende